QU'EST-CE QUE L'AYURVEDA ?

L’Ayurveda, aussi appelée médecine ayurvédique, est un mot sanskrit qui a 2 racines : Ayush = la vie et Veda = connaissance/science.

Ainsi, l’Ayurveda est une approche de l’être dans sa globalité, qui prend en compte les besoins physique, énergétique, émotionnel, relationnel, mental et spirituel, car tous ces niveaux sont en étroite relation. Elle permet une meilleure connaissance de soi et du fonctionnement de la nature, dont l’humain fait partie intégrante, afin de cheminer vers l’harmonie et le bonheur.

L’Ayurveda est une discipline très vaste qui possède 8 spécialités thérapeutiques :

​Kayachikitsa : la médecine interne

Shalya tantra : la chirurgie

Shalakya : la médecine O.R.L.

Agadatrantra : la toxicologie

Bhuta Vidya : la psychiatrie

Kaumarbhritya : la pédiatrie

Rasayan : la gériatrie et la thérapie pour rajeunir

Vajikaran : la science des aphrodisiaques et

La médecine ayurvédique a été reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) en tant que système de médecine traditionnelle et promue comme une discipline alternative et complémentaire à la médecine allopathique.

Définition de la santé selon l’Ayurveda :

  • Pas d’excès dans les trois dosha,

  • les sept dathus (tissus) sont forts et bien nourris,

  • les feux digestifs activés,

  • une bonne élimination des toxines,

  • une maitrise des cinq sens,

  • un état émotionnel positif et joyeux,

  • un mental calme et apaisé,

  • une spiritualité active

 

Le concept fondamental de l'Ayurveda repose sur le fait que l'homme (microcosme) est composé des mêmes composants basiques que constituent notre univers (macrocosme) plus précisément la TERRE, l'EAU, le FEU, l'AIR et l'ESPACE (Ether). Ces 5 éléments qui constituent notre corps, forment les trois énergies ou DOSHA « Vata, Pitta et Kapha » qui représentent la nature de l'individu (la constitution personnelle), la "Prakriti".

Les trois doshas sont l’énergie biologique de la combinaison des cinq éléments dans le corps. C’est à travers ces dosha que notre nature physique et psychologique s’exprime.

VATA : correspond à l’air et l’espace. Il gouverne la respiration et les circulations dans le corps : sang, lymphe, intestin, énergie et le système nerveux. Il représente tout ce qui est mouvement dans le corps.
Il est en lien avec l’ouïe et se loge dans les poumons, les os, et le gros intestin. Il représente le tiers inférieur de notre corps : le bas ventre.

Le type Vata est une personne plutôt enthousiaste, sensible, créative, rapide, vive, de grande taille ou très petite, de morphologie irrégulière et plutôt mince.
En excès, il induit physiologiquement des gaz, ballonnement, constipation, sècheresse de la peau, des cheveux et des ongles, problèmes de circulation du sang, douleurs articulaires et ostéoporose. Au niveau mental, il produit anxiété, stress, agitation, fatigue.

 

PITTA : correspond au feu et à l’eau. Il gouverne le métabolisme : la digestion, la transformation et l’assimilation de nourritures tant physiques (par l’alimentation), qu’affectives (par nos relations), mentales (par le savoir et la connaissance) et spirituelles (par nos expériences). C’est le feu digestif, Agni. Pitta est en lien avec les yeux, se loge dans l’estomac, le foie, la vésicule biliaire et le pancréas, la peau et le cœur.
Le type Pitta est une personne de taille et poids moyens, plutôt charpentée, qui est dans l’action, passionnée, précise et organisée, déterminée et efficace mais aussi dépendante du regard des autres. Pitta est représenté par le tiers médian du corps entre l’ombilic et le plexus solaire.
En excès, il induit des maladies de type inflammatoire (toutes celles qui se terminent en –ite : colite, bronchite…), une mauvaise digestion avec acidité gastrique, des difficultés à éliminer les toxines et des problèmes de vue, de peau et de sang. Sur le plan mental et émotionnel, Pitta induit des états de passion, colère, jalousie, autoritarisme, critique.

KAPHA : correspond à la terre et à l’eau. Il gouverne la production des liquides du corps et les fonctions de lubrification. Il se loge dans le cerveau, les sinus, les poumons, l’estomac et les articulations.
Kapha se situe sur le tiers supérieur du corps, du thorax à la tête.
Le type Kapha est une personne plutôt calme, douce, fidèle, paisible et pondérée, persévérante, tolérante et possessive. Sur le plan physique : pieds et mains généralement froids, une morphologie charnue avec tendance à l’embonpoint.
En excès, il induit des sécrétions de mucosités (sinus, bronches, estomac), un état de fatigue, léthargie, apathie, ralentissement du métabolisme, et des problèmes d’articulations.

 

Ces trois dosha influencent le comportement de chaque individu dans leurs choix de nourritures et mode de relation avec autrui. Ils gouvernent les rythmes biologiques, physiologiques, psychologiques, sont responsables de la construction et la destruction des tissus dans le corps, de l’élimination des déchets et de notre état émotionnel !
Quand ils sont en équilibre, ils procurent la joie, compréhension, compassion, empathie et amour. Quand ils sont en déséquilibre, ils sont alors facteurs de maladie.

L’Ayurveda s’attache principalement à préserver les cinq éléments dans le corps selon la constitution de base (Prakriti). Lorsqu’un dosha, ou plusieurs, sont en déséquilibre, on appelle alors cet état modifié Vikriti. Cet état représente l’expression de la maladie dans le corps physique et mental.

L’harmonie et l’équilibre du mental, du corps et de l’âme sont considérés comme le stade de la bonne santé. Le déséquilibre ou la disharmonie sont le stade de la maladie.

 

Les 4 piliers de l’Ayurveda, nécessaires à une bonne santé, au maintien de l’équilibre des dosha, à l’élimination correcte des déchets et toxines sont :

Ahar – l’alimentation,

Nidra - le sommeil, 

Brahmacharya - le contrôle des sens

Vihara - l’activité et l’hygiène de vie.